R.D. Congo : Déplacement de S.A.R. la Princesse de Hanovre

RDC Chanic 18 copie

S.A.R La Princesse de Hanovre, Présidente de l'AMADE Mondiale, s'est rendu en République Démocratique du Congo à la rencontre des partenaires et des enfants bénéficiaires de l'association.

Du 25 au 29 septembre 2016, la Présidente de l'AMADE Mondiale était en République Démocratique du Congo en vue de visiter les projets soutenus par l'AMADE. Lors de ce déplacement S.A.R. la Princesse de Hanovre a eu l'occasion de rendre visite aux fillettes " sorcières " pensionnaires du Centre VTA à Kinshasa, d'assister au premier baptême des jeunes Capoeiristes bénéficiaires du programme " Capoeira pour la Paix ", de rencontrer au sein des chantiers CHANIC la première promotion bénéficiaire du projet de formation professionnelle en partenariat, de visiter dans l'est du pays à Goma l'hôpital Heal Africa dédié aux jeunes filles et femmes victimes de violences sexuelles, de rencontrer de jeunes enfants démobilisés des forces armés ou encore de se rendre avec la MONUSCO et le HCR dans la région du Masissi au Nord Kivu à la rencontre des femmes et enfants, déplacés internes.

À l'occasion de Son dernier déplacement à Kinshasa en juin 2013, dans le cadre du Printemps des Arts, S.A.R. la Princesse de Hanovre, particulièrement affectée par la situation des enfants des rues (ils seraient plus de 25.000 dans la capitale Congolaise) avait souhaité visiter le centre VTA (Vivre et Travailler Autrement), institution dédiée à la protection, la prise en charge et la réintégration de jeunes filles issues de la rue, accusées de " sorcellerie ". De cette rencontre avec les sœurs en charge de l'établissement, particulièrement affectée par les témoignages de ces jeunes filles injustement stigmatisées, la Présidente de l'AMADE Mondiale avait souhaité venir en appui à ce centre. Le partenariat noué depuis a permis d'assurer la rénovation des bâtiments du centre et d'assurer la prise en charge des 30 jeunes filles pensionnaires (logement, nourriture, enseignement, accès aux soins de santé). 17 jeunes filles ont depuis pu réintégrer leurs familles et deux poursuivent à présent des études universitaires. Ces retrouvailles furent marquées du sceau de l'émotion, émotion de ces jeunes filles " sorcières ", ayant retrouvé dignité et espoir dans l'avenir grâce à " Mama Caroline ". Cette visite fut d'autre part l'occasion pour le Secrétaire Générale de l'AMADE Mondiale, M. Jérôme FROISSART, et la directrice du Centre VTA, Sœur Gorette KUMASAMBA de renouveler pour une troisième année le partenariat les liant.

L'AMADE Mondiale est d'autre part à l'initiative avec l'Ambassade du Brésil en RDC du programme " Capoeira pour la Paix ", programme utilisant la capoeira comme support en vue de favoriser le processus de réinsertion sociale et psychosociale d'enfants soldats et autres enfants vulnérables. Initié en 2014, ce programme bénéficie à présent de l'appui de l'UNICEF, autour de la réinsertion d'ex enfants soldats au Nord Kivu, du FNUAP (Fonds des Nations Unies pour la Population) autour de la réinsertion d'enfants des rues à Kinshasa et dernièrement du HCR (Haut-Commissariat pour les Réfugiés) autour de la réinsertion d'enfants déplacés internes. Un total de 2.600 enfants a bénéficié de ce programme à ce jour. Fort des résultats enregistrés, d'autres bailleurs ont souhaité s'associer à ce programme à l'image du Canada.
À l'occasion de ce déplacement la Présidente de l'AMADE a eu l'occasion, en présence de S.E.M. Denis KAMBAYI, Ministre de la Jeunesse, des Sports et des Loisirs, de S.E.M. Paulo UCHOA, Ambassadeur du Brésil en RDC, de S.E.M. Alain REMY, Ambassadeur de France en RDC, de M. Mamadou DIALLO, Représentant Spécial Adjoint du Secrétaire Général des Nations Unies, de Mme Diene KEITA, Représentante Résidente du FNUAP, de M. Pascal VILLENEUVE Représentant Résident de l'UNICEF et de M. Yannick N'SALAMBO de WOUTERS, Président de l'association Abada Capoeira Congo de se rendre à l'institut Français de Kinshasa en vue d'assister au 1er Batizado (baptême) de capoeiristes en République Démocratique du Congo.

Dans le domaine de l'éducation, l'AMADE a souhaité, après concertation avec un des principaux opérateurs privés Congolais, les chantiers CHANIC, initier un projet de formation professionnelle à destination de jeunes adolescents issus de la rue. Bénéficiant de l'expertise technique de la Fondation Auteuil International, en termes de formation professionnelle, ce projet a pour objectif de favoriser l'insertion professionnelle au sein du secteur privé congolais de jeunes formés au sein des 6 centres de formation professionnelle, membres du REEJER, (REseau des Educateurs et JEunes de la Rue) Plateforme d'associations congolaises dédiées à la protection et la prise en charge d'enfants en situation de rue (www.reejer.org). La phase pilote de ce programme a pour objectif d'accompagner la réinsertion de 120 jeunes.
Ce déplacement fut l'occasion d'effectuer la visite des chantiers de l'entreprise CHANIC qui a souhaité s'associer à ce projet innovant en ouvrant ses ateliers en vue de proposer à ces jeunes apprentis des stages de perfectionnement. Les adolescents issus de la première promotion de ce projet reçurent des mains de la Présidente de l'AMADE Mondiale l'attestation sanctionnant leur formation, ainsi que le matériel nécessaire pour débuter leur nouvelle vie.

À Goma, dans l'est du pays, la délégation s'est rendue accompagnée de M. Thierry DENTICE, Chef de Bureau de l'UNICEF pour la zone est, au sein de l'hôpital Heal Africa, établissement de santé appuyé par l'UNICEF RDC dédié principalement à la prise en charge médicale et psychosociale de jeunes filles et femmes victimes de violences sexuelles, d'enfants vulnérables ou d'orphelins du VIH/SIDA. À cette occasion, le docteur Jo LUSI, fondateur de Heal Africa, a souhaité attirer l'attention de la Présidente de l'AMADE Mondiale sur la situation dramatique des femmes et des jeunes filles. Le viol étant utilisé dans cette région regorgeant de ressources naturelles, comme arme de destruction psychologique par les diverses milices en quête de territoires.
La délégation a également souhaité aller à la rencontre des ex-enfants démobilisés au sein du Centre de Transit de d'Orientation (CTO) mis en place par le CAJED, une ONG locale avec le soutien de l'UNICEF, et partenaire du programme " Capoeira pour la Paix ".

Enfin, l'AMADE Mondiale particulièrement impliquée en faveur des enfants migrants ou réfugiés, s'est rendue, à l'invitation du HCR dans la région du Massisi, dans le Nord Kivu, à proximité du Parc des Virunga, zone affectée par les divers mouvements de rébellion, à la rencontre des populations du camp de déplacés internes de Mungote. Ce camp sous protection de la MONUSCO et du HCR, accueille depuis plus d'une dizaine d'années près de 15.000 déplacés internes, contraints de fuir leurs terres à la frontière du Rwanda face à la menace des groupes armés. Ce camp, à l'image des 50 autres camps du Nord Kivu, abritant près de 200.000 déplacés internes, est peuplé majoritairement d'enfants. Les femmes de Mungote, ont réservé à S.A.R. la Princesse de Hanovre un accueil d'une grande dignité. Profondément affectées par cette situation transitoire qui ne fait que s'éterniser, victimes des pires atrocités, ces femmes ont souhaité alerter S.A.R. la Princesse de Hanovre sur leur souhait de pouvoir retrouver leurs villages natals. Une rapide visite de l'unique école se situant à proximité du camp, a permis de constater que si l'accès à l'éducation primaire était obligatoire en RDC, cela était encore théorique. Cette école d'une capacité de 600 élèves étant loin d'être en mesure de scolariser l'ensemble des 8.000 enfants du camp. Comment empêcher que ces enfants sans éducation ni grand espoir dans l'avenir ne rejoignent les groupes armés ? Les instituteurs ne recevant plus de Kinshasa leur solde depuis 2012, ont décidé quant à eux, de contribuer à la prévention de ce phénomène, à leur mesure, en exerçant gratuitement.

 

 






Enfants Syrie

 

Urgence Philippines

 
 

Agenda

 

 

 

 

 
  Inscription
  Publications
 
Site gracieusement hébergé par Monte-Carlo Multimédia
Association agréée par le Ministère d'Etat de la Principauté de Monaco - Loi n°1.355 du 23 décembre 2008 - Arrêté Ministériel n°2010-341 du 8 juillet 2010
Association dotée du statut consultatif auprès de l'UNICEF, de l'UNESCO et du Conseil Economique et Social des Nations Unies,
ainsi que du statut participatif auprès du Conseil de l'Europe
© AMADE 1963-2017

Liens | Mentions légales | Newsletter | Contact