La conférence plénière de l’AMADE s’est tenue en Principauté les 3 et 4 avril 2019, l’occasion pour l’association d’échanger avec son réseau de partenaires sur leurs programmes en faveur de l’enfance

En ouverture de cette conférence, le Conseil d’Administration de l’AMADE, réuni sous la Présidence de S.A.R. La Princesse de Hanovre, a souhaité renforcer son intervention, plus particulièrement sur 2 programmes phares dont l’AMADE est à l’initiative, à savoir les programmes : « Dignité pour les femmes », et « L’Energie de l’espoir ». 

Pour mémoire, le programme « Dignité pour les femmes », initié suite au déplacement de S.A.R. la Princesse de Hanovre en RDC en 2016, a pour objectifs de permettre aux jeunes filles et aux femmes d’accéder à l’hygiène intime, de prendre en charge médicalement et psychologiquement les jeunes filles et femmes victimes de violences sexuelles, et de promouvoir l’accès à l’éducation secondaire des jeunes filles. Un effort particulier sera accordé à la qualité de l’éducation dispensée, via la formation des maîtres et l’accès au contenu éducatif. Par ailleurs, l’AMADE appuiera cette année tout particulièrement la scolarisation des jeunes filles dans le secondaire.

L’AMADE est d’autre part convaincue que l’enjeu de l’accès à l’énergie représente une réelle opportunité en termes de développement pour les enfants. Le programme « L’Energie de l’espoir » a ainsi pour objectif de promouvoir l’inclusion énergétique et digitale en vue de favoriser l’accès des enfants à l’éducation, à la santé et la protection des enfants. Une première initiative a été développée en Mauritanie et au Sénégal en partenariat avec Lagazel afin de permettre aux écoliers d’accéder à l’énergie et ce, grâce aux lampes solaires. Cette année, l’AMADE envisage de poursuivre et de renforcer ce projet en vue de promouvoir, grâce à l’énergie, l’accès des enfants au digital et à l’eau potable en partenariat avec l’entreprise OSHUN.

Depuis 2013, année de l’adoption de sa nouvelle stratégie d’intervention, l’AMADE a mobilisé un total de 3.561.203 € en faveur de projets dans les domaines de la protection de l’enfance contre la violence, l’exploitation et les abus, l’accès à l’éducation, l’accès à la santé ou encore dans le cadre de l’aide d’urgence et post-urgence en faveur d’enfants réfugiés, d’enfants migrants ou sortis de groupes armés. Ces programmes bénéficient directement à présent à près de 50.000 enfants.

La Conférence organisée en 2019 sous forme d’ateliers thématiques : « Dignité pour les femmes », « Mineurs Non Accompagnés », «  Capoeira pour la paix », « Santé », « Energie de l’espoir », et « Sensibilisation et réseau AMADE », a réuni partenaires de mise en œuvre, experts dans les domaines d’intervention, donateurs et entreprises engagées auprès de l’AMADE dans le cadre de leur RSE. 

Ces deux jours de réunion se sont clôturés par la projection du film « Ma vie à l’EPM », réalisé par l’association ACAY en partenariat avec l’Etablissement Pénitentiaire pour les Mineurs de Marseille (EPM). Ce film de 24 minutes, tourné par les mineurs incarcérés à l’EPM, présente les lieux et les services de cet établissement en vue de permettre aux parents d’être mieux informés sur les conditions de vie de leurs enfants. Ce projet s’inscrit dans le cadre de la circulaire du 2 février 2010 d’orientation sur l’action d’éducation. Elle met notamment l’accent sur le rôle essentiel des parents durant la privation de liberté de leurs enfants.  

Participants : SACODE - Titouan Lamazou - Care France - Talitha Kum - Aux coeurs des mots - VTA - Heal Africa - ACAY - Terre des Hommes Italie - HCR - Association Solidarité Notre Dame de Tanger - See&Smile - AFAF - Alima - Zero Mother Die - LAGAZEL - Bibliothéque sans frontières - Orange Lab - Oshun - E-Limu- Fondation Princesse Grace - CFM Indosuez - Wajnbrosse Productions - Bouygues Construction - Fight Aids Monaco - Direction de la Coopération Internationale - Gingando Pela Paz- Mme Khadja Nin ICKX - Banque Richelieu Monaco - Fondation Prince Albert II de Monaco...

 

Photo © Manuel Vitali