MONACO : 57EME FESTIVAL DE TELEVISION

Monaco, le 20 juin 2017

57ème Edition du Festival de Télévision de Monte-Carlo : le prix spécial AMADE décerné au documentaire Philippin « Forgotten Children of the Waves ».

 

Le Prix spécial AMADE a été attribué cette année au documentaire  «Forgotten Children of the Waves», produit par GMA News TV, mettant en lumière la détermination dont font preuve les enfants de Matnog, un village isolé des Philippines, pour accéder à l’éducation, seul moyen d’échapper à la pauvreté.

Ce documentaire retrace le périple quotidien des enfants de ce village, amenés à affronter tous les dangers, parfois au péril de leur vie, en vue de rejoindre l’île voisine où se trouve l’unique école primaire de la région.

Pour ces enfants, cette école représente en effet l’espoir d’une vie meilleure, d’une vie libérée du jonc de cette pauvreté qui les affecte ainsi que leurs familles. Pour cela  aucun effort n’est épargné sur ce long chemin parsemé d’embûches.

A l’occasion de la cérémonie de remise des prix, le Président du jury AMADE, M. Michel MERKT, producteur, a indiqué qu’à travers ce prix l’AMADE Mondiale a souhaité récompenser non seulement un documentaire illustrant l’engagement de l’AMADE en faveur de l’accès à l’éducation, mais également souligner ce formidable message d’espoir incarné par ces enfants.

Le réalisateur de ce reportage, M. Jayson Bernard SANTOS s’est quant à lui félicité du soutien de l’AMADE, en donnant la parole à ces enfants oubliés.

Le jury AMADE composé également de S.A.R La Princesse Camilla de Bourbon des deux Siciles – Duchesse de Castro, Mademoiselle Héléna DASSAULT, comédienne et Monsieur Jérôme Froissart, Secrétaire Général de l’AMADE Mondiale, a d’autre part souhaité décerner une mention spéciale au documentaire « The Harbour Children » dénonçant la situation de grande vulnérabilité dans laquelle se trouve les enfants hantant le port de Port au Prince.

Pour mémoire, l’AMADE Mondiale intervient aux Philippines dans les domaines de la réinsertion de jeunes issus de la rue ainsi que la prise en charge de jeunes filles victimes de violences sexuelles et a été amenée à intervenir sur l’île de Negros, à proximité du village de Matnog, suite au passage du Typhon Hayan en 2013. Grâce à la mobilisation de ses partenaires et donateurs, l’AMADE Mondiale a pu y réhabiliter un vaste complexe scolaire qui accueille à présent près de 800 élèves.

Pour visionner « Forgotten Children of the Waves » : https://youtu.be/q-DOtocl_k0