Contexte

L’Afrique de l’Ouest et du Centre abrite moins de 6% de la population mondiale mais porte 33% du fardeau mondial de décès maternels et plus de 30% du fardeau mondial de la mortalité infanto-juvénile.

La République Démocratique du Congo ne fait pas exception, avec plus de 465 000 décès d’enfants de moins de 5 ans, et près de 15 000 femmes mortes en donnant la vie par an.

De plus, les décennies de conflit qu’a connu le pays ont fragilisé son système de santé, en particulier dans l’Est. Dans la province du Nord Kivu, cette situation a mené à une désorganisation des soins de base. La précarité dans laquelle vivent les populations rurales n’assure pas leur sécurité sur le plan sanitaire. Le faible accès aux soins obstétricaux d’urgence pour cause de contraintes géographiques et financières, le recours tardif aux soins, leur mauvaise qualité, les grossesses précoces, mais aussi les croyances populaires liées à la santé, aux infections sexuellement transmissibles et au SIDA, tout cela a un impact sur la santé des mères et de leurs enfants. Ainsi, on estime la mortalité infantile dans cette province à 128 décès pour 1 000 naissances, en faisant l’une des plus élevées au monde. La mortalité maternelle quant à elle s’élève à 549 décès pour 100 000 naissances.

Zero Mothers Die est une initiative internationale, créée par trois organisations internationales, la Fondation Millennia2025, La Fondation Advanced Development for Africa et Universal Doctor Project and Tools, dans le but de renforcer l’interaction entre les femmes enceintes et les professionnel(le)s de la santé maternelle afin de prévenir des complications de la grossesse et de l’accouchement, sauvant ainsi la vie des mères et de leurs nouveau-nés. Il s’agit d’utiliser une approche basée sur l’utilisation systématique des téléphones portables et de l’application mobile ZMD App pour accroître les connaissances des femmes enceintes, leur habilité à gérer leur grossesse, faciliter un accès équitable aux services de santé maternelle et aux soins d‘urgence.

La traduction de l’application mobile se justifie par la demande faite par les professionnels de la santé de Heal Africa, de la SCOSAF Nord Kivu et du Dr Jackson Safari, représentant local de ZMD et de la Fondation Millennia2025, du besoin de disposer de l’application mobile en Swahili-Kiswahili pour le suivi des grossesses des femmes vivant dans des communautés rurales.

Activités réalisées

Octobre – Décembre 2019 : Traduction des sections « Je suis enceinte » et « Je suis une Jeune Mère » en Swahili

Janvier – Mars 2020: Révisions de la traduction des deux sections, Co-production, validation et publication sur Google Play

Résultats obtenus

- Amélioration du suivi des grossesses, anticipation des risques pouvant entrainer des complications voire le décès maternel et de l’enfant.

- Les mères sont mieux informées sur la santé de leur enfant pendant les semaines suivant la naissance.

- Les professionnels de santé disposent d’une application mobile qui leur facilite le suivi des grossesses et de la santé des nouveaux nés.

Santé

Traduction en Swahili de l’application Zero Mothers Die

  • République Démocratique Du Congo

    Bukavu, Goma

  • Etat du projet

    Achevé

  • Durée

    6 mois

  • Financement

    2 500 euros

  • Bénéficiaires

    Professionnels de la santé de Heal Africa, du Centre de Santé Mère Enfant et de l’hôpital de Panzi : médecins, gynécologues, sages-femmes, infirmières

    Femmes enceintes suivies au Centre de Santé Mère Enfant de Goma et à l’hôpital de Panzi

  • Partenaires

    Fondation Millennia2025 

    Zero Mothers Die

    Universal Doctor

    HEAL Africa

    Fondation Panzi

  • Objectifs

    Mettre en place une approche systématique qui contribue à la réduction de la mortalité maternelle par l’utilisation de l’application mobile ZMD App par des femmes enceintes suivies au Centre Mère Enfant de Goma et à l’hôpital de Panzi.