Contexte

Plus de 25 000 enfants vivent dans la rue à Kinshasa. Certains de ces enfants qui ont pu accéder à des structures spécialisées, bénéficient d’une formation professionnelle sensée leur permettre de se réinsérer dans la société et devenir autonomes. L’accès de ces jeunes au monde de l’entreprise n’est cependant pas aisé et ce, pour diverses raisons: la réticence du secteur privé à accueillir ces enfants stigmatisés par la société, l’inadaptation des enfants sortis de la rue à réintégrer un cadre social contraignant, ou bien encore l’absence de lien entre les centres de formation professionnelle et les entreprises. D’un autre côté, les entreprises Kinoises connaissent d’importantes difficultés à recruter des jeunes formés.

Le déplacement en République Démocratique du Congo de S.A.R La Princesse de Hanovre en juin 2013 fut l’occasion de rencontrer, par l’intermédiaire d’Apprentis d’Auteuil, des structures de prise en charge des enfants en situation de rue, membres du REEJER mais également une des principale entreprise industrielle du pays, le groupe Chanic. De ces échanges est née l’idée d’une collaboration entre l’AMADE Mondiale, Apprentis d’Auteuil, le REEJER et l’entreprise Chanic autour d’un projet pilote d’insertion professionnelle de ces enfants de la rue.

Activités réalisées

- Réalisation d’un diagnostic par un expert au sein d’Apprentis d’Auteuil sur les besoins en appui du Pôle Formation Insertion ;

- Proposition d’un accompagnement au Pôle Formation/ Insertion sur la base des résultats du diagnostic effectué ;

- Formation des formateurs des centres sur le plan pédagogique par les experts de l’Institut National de Préparation Professionnelle (INPP) ;

- Organisation d’ateliers d’échanges de pratiques tout au long de l’année ;

- Formation de 120 jeunes bénéficiaires des kits d’insertion aux savoirs-être à travers une formation à la culture de la paix basée sur les compétences de la vie courante ;

- Formation de ces mêmes 120 jeunes par RDC entreprise à la construction et au développement de leur propre activité économique ;

- Distribution des kits d’insertion et accompagnement des jeunes par les structures.

Résultats obtenus

- Le REEJER voit augmenter ses compétences sur les offres liées à la formation et de ce fait se voit renforcer dans son rôle de coordination ;

- Les compétences de 12 membres issus des 6 centres de formation professionnelle identifiés devant suivre les jeunes formés dans leur parcours d’insertion professionnelle sont renforcées ;

- Les jeunes formés sont progressivement accompagnés vers leur insertion socioprofessionnelle.

Protection

Insertion professionnelle des jeunes exclus de la ville de Kinshasa

  • République Démocratique Du Congo

    Kinshasa

  • Etat du projet

    Achevé

  • Durée

    2014 - 2017

  • Financement

    64 356 €

  • Bénéficiaires

    120 jeunes en formation
    6 centres de formation professionnelle

  • Partenaires

    Apprentis d'Auteuil
    REEJER
    Groupe Chanic
    Fondation Air France

  • Objectifs

    Contribuer à l’insertion professionnelle des jeunes défavorisés de Kinshasa en améliorant, en partenariat avec le secteur privé, les dispositifs de formations professionnelles existants puis en accompagnant vers l’emploi les jeunes issus de six centres de formation professionnelle