Contexte

L’Éthiopie est l’un des pays les plus peuplés d’Afrique (près de 92 millions d’habitants); toutefois, il ne dispose pas du nombre minimal de professionnels de la santé permettant de couvrir les besoins sanitaires de sa population, notamment pour les femmes enceintes et les enfants.

Selon l’OMS, 23 professionnels de la santé pour 10 000 habitants sont nécessaires afin de garantir une assistance médicale de base et efficace. Cependant, il existe en Ethiopie seulement 1 médecin pour 20 000 habitants et 1 sage-femme pour 10 000 habitants. Des milliers d’enfants et de femmes enceintes se voient donc privés d’un service de santé efficace qui peut sauver leur vie.

L’Ethiopie détient l’un des chiffres les plus élevés de mortalité maternelle et infantile, de l’ordre de 470/100.000 et 104/1.000 respectivement. Dans le cadre des objectifs du programme Life for Africa, Matres Mundi et l’Université Catholique Ethiopienne Saint Thomas d’Aquin (ECUSTA) ont conclu un partenariat pour la mise en place du premier établissement de santé et de formation du programme Life for Africa sur le campus de l’Université.

Cet établissement aura pour vocation de contribuer à l’amélioration de la santé maternelle et infantile en Afrique Subsaharienne grâce à la formation continue du personnel sanitaire et une offre de services d’assistance maternelle et pédiatrique. La première phase de ce projet comprend la construction et l’équipement des infrastructures. L’AMADE Mondiale, dont l’accès à la santé et plus particulièrement
la lutte contre la mortalité maternelle et infantile font partie intégrante de sa stratégie d’intervention, contribue à l’équipement du centre hospitalier.

L’Ethiopie détient l’un des chiffres les plus élevés de mortalité maternelle et infantile, de l’ordre de 470/100.000 et 104/1.000 respectivement.

Dans le cadre des objectifs du programme Life for Africa, Matres Mundi et l’Université Catholique Ethiopienne Saint Thomas d’Aquin (ECUSTA) ont entrepris la construction à Addis Abeba, sur le campus Universitaire, d’une Ecole Internationale de Médecine Périnatale, constituée d’un hôpital (centre maternel) et d’une école.

Cet établissement a pour vocation de contribuer à l’amélioration de la santé maternelle et infantile grâce à la formation continue du personnel sanitaire.

Activités réalisées

Équipement de la salle d’accouchement , du bloc opératoire, de la salle de stérilisation et de la salle de radiologie.

Résultats obtenus

Le Centre maternel et infantile d’Addis Abeba, construit conformément aux standards du Ministère de la santé publique éthiopien, offre les services d’assistance maternelle et pédiatrique.

- Le nombre de contrôles prénatals chez les femmes enceintes, d’accouchements à l’hôpital et d’assistance en pédiatrie sont augmentés.
- Le Centre maternel et infantile d’Addis Abeba dispense un enseignement de qualité pour les professionnels de la santé maternelle et infantile.

Santé

Equipement du centre maternel et infantile d'Addis Abeba

  • Éthiopie

    Addis Abeba

  • Etat du projet

    Achevé

  • Durée

    2015-2016

  • Financement

    75 000 €

  • Bénéficiaires

    20 sages-femmes, 20 infirmières et 10 techniciens en santé reproductive formés par an
    20 médecins obstétriciens, 20 pédiatres et 30 généralistes mis à niveau par an

  • Partenaires

    Fondation Matres Mundi
    Association Mondiale de Médecine Périnatale
    Université Catholique Ethiopienne Saint Thomas d'Aquin (ECUSTA).

  • Objectifs

    Contribuer à l’amélioration de la santé maternelle et infantile en Ethiopie.