Contexte

La République Démocratique du Congo fait face à d’importants défis en termes d’accès à la santé. A l’Est du pays, en province du Nord Kivu, les déplacements massifs de populations induits par la guerre civile que se livrent les diverses milices rendent la situation sanitaire extrêmement fragile. Dans cette province, le faible accès aux soins obstétricaux d’urgence pour cause de contraintes géographiques, le recours tardif aux soins, leur mauvaise qualité, les grossesses issues du viol, mais aussi les croyances populaires liées à la santé, aux infections sexuellement transmissibles et au VIH/SIDA, ont un impact sur la santé maternelle et infantile.

Si le taux de mortalité infantile est ainsi estimé à 128 décès pour 1 000 naissances, soit 25 fois plus qu’en Europe, le taux de la mortalité maternelle, quant à lui est de 549 décès pour 100 000 naissances, soit 36 fois supérieur au taux européen.

Depuis près de 20 ans l’ONG Heal Africa a su développer une expertise en matière d’accès aux soins, de renforcement des compétences du personnel soignant et de prise en charge psychosociale et économique des populations les plus vulnérables dans la province du Nord Kivu. En 2019, plus de 46 000 patients ont été pris en charge par cet établissement hospitalier, plus de 1 700 accouchements et plus de 25 000 activités de prévention (consultations prénatales, consultation préscolaires, consultation post-natales, nutrition et la planification familiale) ont été réalisés. Les projets communautaires (santé, éducation et autonomisation des populations vulnérables) réalisés en partenariat avec les centres de santé au sein de 4 provinces d’intervention (Maniema, Ituri, Tshopo et Bas-Uelé) ont bénéficié à une population de près de 90 000 personnes.

A l’occasion du déplacement de S.A.R. la Princesse de Hanovre à Goma, la Présidente de l’AMADE s’est entretenue avec l’équipe de Heal Africa autour du projet de développement de l’offre de services de l’établissement en matière de santé maternelle et infantile, dont la cible s’élève à plus de 9 000 patients par an.

Activités réalisées

Le partenariat établi avec l’ONG HEAL Africa a vocation à améliorer l’accès aux soins de santé primaires et communautaires des femmes et enfants par la construction et l’équipement d’un centre de santé dédié à la santé maternelle et infantile.

Ce centre de santé, d’une superficie de 705 m² et construit sur trois niveaux, accueillera les services de consultation prénatale, de planification familiale, de nutrition, de prise en charge des enfants atteints du VIH/SIDA et de vaccination.

Résultats obtenus

Le centre permettra chaque année la prise en charge de :

- 1 000 femmes en âge de devenir mère 

- 2 000 jeunes filles, femmes et enfants victimes de violences sexuelles 

- 5 000 femmes enceintes, jeunes mères et nourrissons 

- 400 femmes vivant avec le VIH/SIDA

- 800 enfants en situation de malnutrition ou affectés par le VIH/SIDA

Santé

Construction d'un centre de santé communautaire mère-enfant à Goma

  • République Démocratique Du Congo

    Goma

  • Etat du projet

    En cours

  • Durée

    2019-2020

  • Financement

    225 637 euros

  • Bénéficiaires

    Femmes enceintes et nouveau-nés

    Femmes et enfants victimes de violences sexuelles

    Femmes vivant avec le VIH/SIDA

    Enfants en situation de malnutrition

     

  • Partenaires

    HEAL Africa

    Ministère de la Santé

  • Objectifs

    Améliorer l’accès aux soins de santé primaires et communautaires des femmes et des enfants au Nord Kivu

    Renforcer l’offre de soins de l’Hôpital Heal Africa